Actualités·Infos candidats·Témoignages

L’oral de Nantes

image_fichier_fr_van.mac.07.13.jdb.cmm.004
Le carrousel des mondes marins
Voici le témoignage d’Apolline et Annabelle, toutes les deux en L1 au CFUO de Nantes. Nous pensons à vous en cette période d’oraux, ne lâchez rien et restez concentrés sur les derniers écrits !

 

Oral individuel :

Apolline :

Bonjour,

Je vais d’abord vous éclairer sur mon parcours : j’ai un bac scientifique, et j’ai fait 2 ans de préparation aux concours. La première année j’ai été admissible à 2 concours sur 9 passés et la seconde année j’ai été admise à 3 concours sur 8 passés : Tout ça pour dire qu’il faut TOUJOURS y croire !!!

J’étais convoquée à 13h20, je suis arrivée vers 13h pour être sûre de trouver la salle, il se trouve que j’étais la dernière …. les sept autres filles étaient déjà arrivées…. La secrétaire nous a fait émarger et a pris nos timbres et photos d’identité [ D’après une des nos enseignantes c’est vraiment mieux si les photos sont récentes car elles nous suivent pendant tout le cursus ]. Ensuite, nous nous sommes dirigées dans une salle de cours où nous avions une vingtaine de minutes pour remplir une fiche d’informations : nom, prénom, bac, concours passés, admissibilités / admissions, et enfin les vingt lignes de motivation.L’entretien individuel durait vingt minutes et pas une de plus ! Le jury avait 2 chronomètres : 15 minutes de questions puis 5 minutes pour lire un texte et donner les idées principales.

Voici les questions qu’on m’a posées :

Quel est votre plan B, en cas de nouvel échec  ?

Quels oraux avez-vous passés l’année dernière ? (Amiens et Nantes) Donc on vous a déjà rencontrée … Quelles notes avez vous eues ? Pourquoi à votre avis ? Qu’est-ce qui est différent cette année ?

Comme nous vous avons déjà rencontrée : qu’est qu’on cherche à savoir durant cet entretien ? (ma réponse)….. d’accord eh bien allez-y on vous écoute !!! J’ai donc commencé à me présenter puis le jury m’a coupée assez rapidement pour savoir en quoi ces expériences pouvaient être utiles dans le métier d’orthophoniste.

Quelle est votre vision des mathématiques ?   

Avez-vous déjà rencontré des orthophonistes ? Qu’est ce que cela vous a apporté ? Est ce qu’ils vous ont fait part des difficultés qu’ils ont pu rencontrer ? 

Quelles sont vos qualités et vos défauts ? Elles ont rebondi sur le premier défaut et m’ont demandé d’approfondir, elles souhaitaient savoir si cela pouvait avoir un impact sur mon futur exercice d’orthophoniste….

Est-ce que vous pensez avoir été convaincante ?

Annabelle : 

J’étais convoquée à Nantes pour passer dans la matinée, j’étais l’avant-dernière. La secrétaire nous a reçues et nous a demandé les papiers nécessaires pour les photocopier. En attendant nous sommes allées dans une salle pour remplir le traditionnel formulaire : nom, prénom, bac, lieu de résidence, parcours post-bac, concours passés et activités professionnelles, et puis la lettre de motivations/choses qui nous semblent importantes à écrire. Elle les a récupérées, nous a ramené toutes les feuilles originales et nous ne l’avons plus revue. L’attente dans la salle était vraiment détendue et les candidates très agréables, ce qui nous a aidé pour l’épreuve de groupe.

L’oral individuel était avec trois personnes : une ortho, une phoniatre, et une psychologue. Sans être aussi « gentilles » que le jurys de Toulouse, elles étaient attentives à ce que je disais et hochaient souvent la tête. Elles rebondissaient vite sur ce que je disais pour poser de nouvelles questions ce qui donnait à la conversation un côté constructif et intéressant. Nous avons parlé de moi, de mes motivations et de ma vision des choses et du métier en reprenant ce que j’avais marqué sur ma feuille (notamment le fait que pour moi, un orthophoniste doit être patiente et à l’écoute de son patient). Après, elles m’ont donné un texte de Daniel Pennac sur la lecture, que j’ai dû lire dans ma tête avant de leur expliquer de quoi parlait l’extrait. Il était court et en rapport avec le goût de la lecture chez les enfants. Cette partie de l’entretien a été assez rapide car le temps était écoulé.

Oral de groupe : 

Apolline : 

Il y avait 8 personnes plus les 3 jurys dans un cercle, on nous a lu un texte mais je ne me rappelle plus le titre du livre. C’était sur la correspondance et la place du langage écrit dans notre vie et dans l’histoire. Nous avons réfléchi et débattu ensemble sur ce texte pendant 15 minutes. L’important c’est d’avoir des propos clairs et compréhensibles pour tout le monde. 

Voilà mon retour concernant cet oral, j’espère qu’il pourra aider quelques personnes à s’imaginer de manière plus précise l’entretien de Nantes. Petit conseil : apportez de quoi vous désaltérer et une petite collation, pourquoi pas des chewing-gum….. Enfin de quoi vous sentir bien tout au long de cette [longue] demi-journée.

Bonne continuation à vous et à très bientôt j’espère 🙂

 

Annabelle : 

Pour l’oral de groupe, les trois jurys sont venues dans notre salle et nous nous sommes installées en cercle. L’une des trois nous a donné les références des extraits qu’elle allait lire : il s’agissait d’extraits de 1984 de Georges Orwell, livre publié en 1949 (nous étions seulement deux sur six à en avoir entendu parler auparavant). Elle nous a lu des extraits qui parlaient des conditions de vie du héros, de la société qui était surveillée, de la suppression des libertés et surtout de la pensée, puis enfin de la réduction du langage que le gouvernement entreprenait. Une fille a tout de suite commencé et a directement fait un rapport avec le régime nazi. Une seconde a parlé de Staline et de la guerre froide. J’ai dit que j’étais plus d’accord avec le rapprochement avec le régime allemand vu la date de parution du livre. Nous en avons un peu discuté, puis une autre fille a fait le rapprochement avec les systèmes de surveillances d’aujourd’hui, notamment les réseaux sociaux. Nous sommes restées longtemps sur ce sujet, en nous éloignant du texte. J’ai essayé de le mentionner le plus possible et j’ai expliqué que la surveillance pouvait être nécessaire dans certaines situations, comme pour surveiller les terroristes par exemple. La discussion s’est prolongée sans difficulté et tout le monde respectait la parole des autres. Finalement nous n’avons pas eu le temps de parler du langage et de son importance, ce qui nous a un peu frustrées. J’ai fini 41e sur liste principale.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’oral de Nantes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s