Actualités·Infos candidats·Témoignages

Autres témoignages pour l’oral

580_505_1_ffffff_elephant-ss1
Ça y est les résultats d’admissibilité sont tombés !
Pour vous faire une idée de l’oral de Nantes, voici quelques témoignages qui font suite à notre précédent article à ce sujet.

 

Je suis arrivée à 7h50 et je suis passée en entretien à 11h40. L’attente ne m’a pas parue longue car notre groupe était dynamique et nous avons bien pu discuter et rigoler, ce qui m’a permis de me détendre un peu. J’ai été agréablement surprise de voir à quel point le jury était gentil, aimable et souriant. En général très stressée durant mes oraux, cette fois-ci j’ai réellement réussi à être sereine grâce à la mise en confiance du jury qui acquiesçait lorsque je disais quelque chose de pertinent. Le jury se composait de trois femmes, une phoniatre qui posait toutes les questions, une psychologue qui ne parlait pas mais qui écrivait beaucoup et une orthophoniste qui parlait très peu. Elles m’ont tout d’abord demandé pourquoi j’avais fait le choix de venir étudier à Nantes, étant d’origine poitevine. Elles m’ont ensuite demandé ce que je ferais en cas d’échec. Elles m’ont parlé des divers orthophonistes que j’avais pu rencontrer, de ce que j’avais pu en tirer d’étonnant durant ces échanges et aussi d’inquiétant sur la profession. Puis on en est venu à parler des enfants, et de mon expérience auprès d’eux. Elles m’ont demandé pourquoi je ne voulais pas être enseignante si j’avais un bon contact avec eux. Puis nous avons parlé de l’exercice de la profession en hôpital et elles m’ont demandé ce qui me plaisait dans ce domaine. Elles m’ont enfin demandé comment je réagirais si un patient non-coopérant et agressif tenait quand même absolument à être rééduqué.

Les 5 dernières minutes ont été consacrées à un texte à lire à voix basse, un extrait de « Comme un roman » de Pennac. Il fallait ensuite que j’en évoque les principales idées en donnant mon point de vue. Pour l’oral de groupe, le texte n’était pas très clair. Nous étions tous assez déstabilisés et ne savions pas trop quoi dire dessus.

Si j’ai un conseil à donner, je pense qu’il faut tenter de rester allusif dans la lettre de motivation. Je crois que ça leur donne envie d’en savoir un peu plus sur ce qu’on évoque et du coup cela permet d’être questionné sur des choses pour lesquelles nous sommes préparés. Quoi qu’il en soit, pas de panique pour les futures candidates de Nantes, c’était réellement un échange et une discussion avec le jury et la phoniatre semblait réellement s’intéresser à ce que nous racontions. 

Léa, 1A

 

Comment s’est passé mon oral ? Assez mal ! Déjà, j’ai eu quelques difficultés avec mes convocations, la date de mon oral ayant changé 4 fois… Je suis passée le 3 juin, dans l’après-midi. Lorsqu’on arrive, on passe dans une salle afin de remplir une feuille d’informations sur nous, sur les concours qu’on a passés/eus, sur nos motivations (très concis). Ensuite, on passe dans une autre salle afin que chacun d’entre nous passe à l’oral. Nous étions 8 et je suis passée avant-dernière, j’ai donc pu avoir les impressions de tout le monde, ce qui n’est pas forcément bien ! Mais bon, tant pis ! Quand vient mon tour, je me retrouve devant un jury composé de 3 personnes : une pédopsychiatre, une phoniatre et une orthophoniste. La disposition de la salle ne m’a pas mise à l’aise puisque je n’avais pas la possibilité de regarder correctement chaque membre du jury (la table étant très longue, la phoniatre était très à gauche par exemple). Durant l’oral, j’ai pu parler rapidement de mes « passions » et le jury aimait bien me titiller avec ça en essayant de me trouver un défaut avec ça (du style, vous êtes dépendante de vos amis ?). Le jury a réussi à rebondir sur ce que je disais pour me faire tourner en rond sur la notion de pensée en lien avec le langage, j’ai vraiment eu l’impression de me faire avoir et de perdre un temps fou à trouver ce qu’elles voulaient me faire dire et j’ai fini par dire : « je ne sais pas ».

À la fin de l’oral, on nous fait lire un texte qu’on doit interpréter, fréquemment il y a un passage très obscur qu’on a du mal à comprendre… Tout cela en 15/20 min. L’oral de groupe s’est plutôt bien passé, le texte étant assez compliqué à comprendre, j’ai mis du temps à prendre la parole mais il ne s’est rien passé de spécial. À la sortie, j’avais envie de pleurer, je n’avais pas eu le temps de dire ce que je voulais, je n’avais ni parlé de mes motivations, ni de l’origine de mon projet ou quoi que ce soit. Pour moi, elles m’avaient emmenée où elles voulaient et je n’avais pas réussi à m’en sortir. Mais au final, cette situation avait fait ressortir mon naturel par rapport à un discours stéréotypé.

Salomé, 1A

Vous êtes convoqués le matin ou l’après-midi, par groupe de 5 à 7 personnes (prévoyez bien de rester tout le créneau indiqué sur la convocation… C’est assez long !). On vous donne une fiche avec différents informations à noter: nom/prénom/ bac/ prépa oui ou non/ concours passés (préciser les oraux obtenus)/ quelques lignes pour exposer vos motivations. Ce papier servira au jury lors de l’épreuve individuelle. J’ai commencé mon oral individuel par le résumé de texte.
L’entretien était plutôt basé sur la personnalité, puisque le jury nous des questions en rapport avec notre fiche. Ne paniquez pas, elles sont très gentilles et bienveillantes. Même si certaines questions peuvent être déstabilisantes. Restez vous mêmes, naturelles et non automatisées. Tour ira bien. En attendant de passer (c’est dans l’ordre alphabétique) vous attendez l’oral de groupe avec les autres candidats. C’est assez sympa vous pouvez échanger ! Mais ne vous laissez pas influencer par les candidats revenant de l’oral. Restez concentrés. Tout ira bien je vous le répète.

L’oral de groupe est la dernière épreuve. L’attente peut être longue. Mais donnez tout pour cette épreuve. Vous serez installés en cercle avec les membres du jury dispatchés dans le cercle. Un texte (long) sur un thème donné vous est lu par un membre du jury. Puis c’est à vous ! Un débat de groupe démarre entre les différents candidats. Vous serez jugés sur votre écoute (il faut rester dans le sujet du texte pour les premiers échanges, ou bien rebondir sur le propos de la personne qui a parlé avant vous), votre capacité à prendre la parole également et à formuler un propos cohérent et en lien avec la discussion. C’est vraiment un échange. Respectez le temps de parole de chacun, mais sachez parler au bon moment. C’est intéressant lorsque le groupe ose s’exprimer ! (le fait d’avoir patienté ensemble avant aide beaucoup)

Et voilà, vous aurez terminé ! Restera l’attente des résultats…

Bérengère, 1A

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s